(CdF) Douarnenez 0-1 USM (a.p)

Par Pierre Le Vaillant‱

Image de l'article (CdF) Douarnenez 0-1 USM (a.p)Certes les visiteurs Morbihannais ont montré une certaine supériorité technique, mais qui a été compensée par un engagement sans relùche des locaux, inférieurs de 3 divisions et qui ne se sont inclinés que lors des prolongations.

La premiĂšre pĂ©riode a Ă©tĂ© trĂšs animĂ©e. Le Signe lançait les dĂ©bats tirant Ă  cĂŽtĂ© aprĂšs un dĂ©bordement sur la droite (5’). Les visiteurs rĂ©pliquaient rapidement. Une reprise d’Aureart sur centre de Landraing Ă©tait superbement dĂ©tournĂ©e par Niox (18’), puis Sagot tirait en force mais Niox repoussait encore (19’).

En Ă©tat de grĂące le gardien local dĂ©tournait encore un tir d’Aureart (26’), mais paradoxalement la plus belle occasion Ă©tait locale. Larnicol dĂ©bordait sur la gauche avant de mettre en retrait pour Le Signe. Seul devant le but vide, le capitaine douarneniste manquait son plat du pied (42’).

La seconde pĂ©riode Ă©tait moins intense et les occasions moins nombreuses. Notons une reprise en force de Sagot sur le haut de la transversale sur un nouveau centre de Landraing (55’), une autre ratĂ©e d’Aureart sur centre de MahĂ© (77’), mais comme en 1re mi–temps la plus nette Ă©tait encore locale, le gardien Ribeiro repoussant d’un Ă©tonnant rĂ©flexe une tĂȘte de Nolis consĂ©cutive Ă  un coup–franc de Le Bescond (87’).

On avait donc droit Ă  une prolongation oĂč les Montagnards trouvaient enfin l’ouverture. L’expĂ©rimentĂ© Lestin, qui venait de rentrer, effleurait de la tĂȘte un centre au cordeau de Morizur pour ouvrir le score (0–1, 98’). MalgrĂ© une forte poussĂ©e douarneniste, l’essentiel Ă©tait fait pour les locaux.

Ouest–france

Fiche technique

Arbitre : M. Pasquier.

BUT. Lestin (98’).

Anthony Ludena (La Montagne) : « Je me contenterai de cette courte victoire face Ă  un adversaire courageux qui a jouĂ© crĂąnement sa chance. Dommage que nous n’ayons pas transformĂ© nos occasions en 1Ăšre mi–temps, car ils nous ont toujours fait douter. »

Ronan Simon (Douarnenez) : « Tout s’est jouĂ© Ă  peu de choses. Certes ils Ă©taient supĂ©rieurs, mais nous avons eu les 2 meilleures occasions. Je n’ai rien Ă  reprocher Ă  mes joueurs, ça nous sera utile pour la suite. »